Water Color Music – Florian & Michael Quistrebert



Commissariat et production : 40mcube

Exposition présentée dans le cadre de Le temps d’un été

40mcube
48, avenue Sergent Maginot
35000 Rennes

40mcube présente une exposition personnelle de Florian & Michael Quistrebert. Les artistes déploient leur travail de peinture à travers une nouvelle série d’œuvres ésotériques et optiques produites pour l’occasion.

En 2008, Florian & Michaël Quistrebert faisaient l’une de leur première exposition solo en France, Abstract Lady Guardian, à 40mcube. Depuis, leur carrière s’est poursuivie avec de nombreuses résidences, expositions monographiques et collectives en France et à l’étranger, prix… En résidence à New-York puis à la RijksacademyAmsterdam, ils ont été nommés pour le prix Marcel Duchamp en 2014. Ils sont représentés par la galerie Crèvecœur à Paris, par Upstream Gallery à Amsterdam et par 313 Art Project (Séoul).

L’œuvre de Florian & Michaël Quistrebert s’est déployée en séries, se déclinant sous la forme de toiles et de vidéos. Visitant à chaque fois différents aspects de la peinture, ils mêlent des références aussi variées que la peinture romantique, la musique minimale et psychédélique, le minimalisme, l’abstraction géométrique, l’art optique. Celles-ci se concrétisent dans la peinture mais aussi dans des matières diverses comme des enduits dédiés à la construction qu’ils peuvent employer, auxquelles ils intègrent parfois des éléments d’électroniques comme des diodes, ou des dispositifs de présentations mobiles et automatisées. Poursuivant un cheminement, leur travail a ainsi évolué en traversant plusieurs phases, coloristes, matiéristes, voire technologiques, mais ayant comme point commun de chercher à produire un effet de fascination, hypnotique, qui absorbe la personne face à l’œuvre.

Invités par 40mcube dans le cadre de l’événement d’art contemporain Le temps d’un été porté par la Ville de Rennes, Florian & Michaël Quistrebert participent à l’exposition La couleur crue au musée des beaux-arts de Rennes avec une installation vidéo dématérialisant la couleur, et déploient plus largement leur travail de peinture à 40mcube avec une exposition monographique regroupant une nouvelle série d’œuvres produites pour l’occasion.

Mettant constamment en œuvre des ambivalences, voire des contradictions, les artistes présentent dans leur exposition une sorte de skyline composée de tableaux à la fois ésotériques et optiques, s’apparentant à ce qu’ils nomment du minimalisme flamboyant.

Faisant souvent référence à la musique, leurs peintures peuvent se regarder comme de la musique visuelle, avec pour références les expérimentations minimales et psychédéliques de Terry Riley, Brian Eno, Eliane Radigue ou Laurie Spiegel. Modulaires comme des synthétiseurs, ces peintures comprennent des répétitions, des associations, des dégradés de formes et des enchevêtrements qui peuvent être perçues comme des versions visuelles d’effets sonores tels que la reverb, le delay, l’écho, des distorsions et saturations. Autant de formes simples et précises qui, répétées, superposées, évoquent des buildings comme des espaces infinis, des symboles à remplir de sens.

—–

Curated and produced by: 40mcube

This exhibition is part of Le temps d’un été

40mcube
48, avenue Sergent Maginot
35000 Rennes

40mcube presents a solo show by Florian & Michael Quistrebert. The artists deploy a new series of esoteric and optical works produced for the occasion.

In 2008, Florian & Michael Quistrebert presented one of their first solo exhibitions in France, Abstract Lady Guardian, at 40mcube. Since then, their career has continued with numerous residencies, monographic and group exhibitions in France and abroad, awards… In residence in New York and then at the Rijksacademy in Amsterdam, they were nominated for the Marcel Duchamp Prize in 2014. They are represented by the Crèvecœur gallery in Paris, by Upstream Gallery in Amsterdam and by 313 Art Project (Seoul).

Florian & Michaël Quistrebert usually develop their work in series, either on canvases and videos. Each time exploring different aspects of painting, they mix references as varied as romantic painting, minimal and psychedelic music, minimalism, geometric abstraction, or optical art. These references are materialized in painting but also in various matters such as sealants, to which they sometimes integrate electronic elements such as diodes, or mobile and automated presentation devices. Following a path, their work has thus evolved through several phases, colourist, materialist, even technological, but with a common point: trying to produce a fascinating, hypnotic effect that absorbs the person facing the work.

Invited by 40mcube on the occasion of the event Le temps d’un été, carried out by the city of Rennes, Florian & Michaël Quistrebert are part of the exhibition La couleur crue at the museum of fine art of Rennes with a video installation that dematerialises color. At 40mcube, the artists present a solo show with a new series of paintings produced for the occasion.

Constantly implementing ambivalences, even contradictions, the artists present in their exhibition a kind of skyline composed of paintings that are both esoteric and optical, resembling what they call flamboyant minimalism.

Often referring to music, their paintings can be seen as visual music, with references to the minimal and psychedelic experiments of Terry Riley, Brian Eno, Eliane Radigue or Laurie Spiegel. Modular like synthesizers, these paintings include repetitions, associations, gradations of forms and entanglements that can be perceived as visual versions of sound effects such as reverb, delay, echo, distortion and saturation. So many simple and precise forms which, repeated, superimposed, evoke buildings as well as infinite spaces, and symbols to be filled with meaning.