Goasduff Patrice












Patrice Goasduff, 31 Bd. Magenta, 2003. Production 40mcube.

DVD Chantier - Patrice GoasduffChantier est une série de trois films dans lesquels le chantier est tour à tour présenté comme une machine à perturber un espace contraint de la ville, un élément constitutif de la transformation de la vie de tout un chacun, le cadre d’un théâtre des représentations.









jaquette_parpaing_siteAprès 31 boulevard Magenta, qui suivait l’évolution d’un chantier et la construction d’un bâtiment, et en attendant Le chemin critique, dernier film de la trilogie, Parpaing retrace la petite histoire cyclique du parpaing, de la construction de la maison type à l’emmurement de bâtiment à démolir, via son recyclage permanent.







Le meilleur des mondes, un film de Patrice Goasduff.

Brocéliande. Plusieurs individus décident de construire une ferme école autogérée dont les fondements reposent sur la pratique et l’expérimentation. Cette chronique d’une terre nous montre l’expérience d’individus désireux d’être autrement dans un monde rural pas forcément toujours bienveillant à l’égard de l’étranger.







edition_chantier_publicL’esthétique du chantier revient de manière récurrente dans le travail des artistes, comme une fascination pour sa machinerie, une possibilité d’intervention à l’échelle d’un espace, d’un bâtiment, voire d’une ville. En concevant l’exposition Chantier public en 2003, rien ne laissait présager qu’elle pourrait donner lieu à une autre exposition. Pourtant, en 2005, nous avons donc pensé Chantier public #2 comme une autre orientation possible, une autre interprétation d’un même titre, un autre scénario.





Chantier public #1Chantier public #1 est une exposition collective qui s’est déroulée du 16 avril au 31 mai 2003 à Rennes.
L’édition témoignant de cette exposition est sortie en supplément du n° 6 d’Archistorm (janvier 2003), journal d’architecture et d’art.









Du 16 avril au 31 mai 2003.
Lara Almarcegui, Matthieu Appriou, Yves Gendreau, Patrice Goasduff, Stalker.












Lara Almarcegui, Chantiers ouverts au public, 2003.