Dorotte Antoine





Antoine Dorotte, Whirlwind riding_first vid, 2012 – 2014, vidéo couleur, muet, 4’. Production 36secondes avec l’aide de la région Bretagne, en partenariat avec le CNC.

Projection le mercredi 3 décembre 2014 à 18h30

Télécharger le dossier de presse

Télécharger le dossier de presse

Télécharger le dossier de presse


















Antoine Dorotte, Bulbulux, 2013, zinc, coulures d’acides, spot lumineux, ø 500 cm. Coproduction 40mcube / Les Champs Libres. Courtesy galerie ACDC. Photo : André Morin.

40mcube_prod_antoinedorotte_bloom








Antoine Dorotte, Bloom From Shop of Horrors, 2012, zinc anthracite, mécanisme de fontaine, sulfate de cuivre, Ø 250 cm. Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo : Patrice Goasduff.











Antoine Dorotte, Aka Black Mamba, 2012, aquatinte sur zinc. Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo : Patrice Goasduff.










Antoine Dorotte, Seven Etched Sheets, 2012, eau-forte et aquatinte, sept gravures encadrées. Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo : Patrice Goasduff.


















Antoine Dorotte, Un renard écorché, 2011, encre de Chine et feutre sur carton, 17 × 23 cm (24 × 30 cm encadré). Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo André Morin.

40mcube_prod_rn137_antoinedorotte_5















Antoine Dorotte, Ricco ! Go ! Go !, 2011, encre de Chine et feutre sur carton, 17 × 23 cm (24 × 30 cm encadré). Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo André Morin.


















Antoine Dorotte, Vous me reconnaissez ?, 2011, encre de Chine et feutre sur carton, 17 × 23 cm (24 × 30 cm encadré). Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo André Morin.


















Antoine Dorotte, Au grand air, 2011, encre de Chine et feutre sur carton, 17 × 23 cm (24 × 30 cm encadré). Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo André Morin.


















Antoine Dorotte, C’est ton destin, 2011, encre de Chine et feutre sur carton, 17 × 23 cm (24 × 30 cm encadré). Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo André Morin.

















Antoine Dorotte, C’était bien Le Havre ?, 2011, encre de Chine et feutre sur carton, 17 × 23 cm (24 × 30 cm encadré). Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo André Morin.

Exposition aux Champs Libres – Rennes
À partir du 19 avril 2013
Vernissage le vendredi 19 avril 2013 à 18h30












Antoine Dorotte, Una Misteriosa Bola, 2011, zinc, acier, bois, Ø 500 cm. Courtesy galerie ACDC.
Photo : André Morin















14 septembre 2012 – 19 octobre 2013


Antoine Dorotte, Top Roots, 2012, bronze, 50 × 64 × 50 cm. Courtesy galerie ACDC. Prix MAIF pour la sculpture 2011. Photo : Patrice Goasduff.

Le travail d’Antoine Dorotte comprend une constante, le dessin, qui se concrétise grâce à différentes techniques et sur divers supports – gravure sur métal, film d’animation, néon… Ces dessins muraux, sculptures et gravures sont présentés dans des espaces où l’éclairage et le dispositif renforcent l’atmosphère de série B, de polar et de bande dessinée déjà présente dans les œuvres.

Antoine Dorotte, Suite d’O, 2010. Courtesy de l’artiste / galerie ACDC. Photo : Pierre Antoine – Musée d’art moderne de la ville de Paris / ARC palais de Tokyo.











Antoine Dorotte, Splitscriin, 2012, animation en boucle. Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC.
Projection du 3 au 26 février 2012.

Du 4 février au 21 avril 2012.











Antoine Dorotte, Analnathrach, 2012. Production 40mcube. Courtesy galerie ACDC. Photo : Patrice Goasduff.

Du 19 novembre au 17 décembre 2011.

Antoine Dorotte, Angélique Lecaille, Briac Leprêtre, Bevis Martin & Charlie Youle, Benoît-Marie Moriceau, Armand Morin, Samir Mougas, Julien Nédélec, Blaise Parmentier, Ernesto Sartori, Yann Sérandour, Mélanie Vincent.














RN 137, vue de l’exposition. Commissariat 40mcube / Zoogalerie. Photo : André Morin.

Du 14 mars au 10 avril 2011.

Antoine Dorotte, Angélique Lecaille, Briac Leprêtre, Bevis Martin & Charlie Youle, Benoît-Marie Moriceau, Armand Morin, Samir Mougas, Julien Nédélec, Blaise Parmentier, Ernesto Sartori, Yann Sérandour, Mélanie Vincent.










Au premier plan : Antoine Dorotte, Amalgamma, 2010. Aquatinte sur zinc et cuivre. Courtesy galerie ACDC. Au second plan : Angélique Lecaille, The Night Travelers, 2011. Mine de plmb sur papier Montval. 140 × 170 cm chaque. Photo : André Morin.