Stéphanie Cherpin – Le Journal des Arts, 17 décembre 2010