Smears – Ida Tursic & Wilfried Mille

Du 21 janvier au 19 mars 2011.


Ida Tursic et Wilfried Mille font de la peinture avec les éléments de leur temps. Ils créent une continuité avec les grands thèmes de la peinture que sont le nu, le portrait ou les scènes historiques, en s’appuyant sur l’imagerie contemporaine, ses modes de reproduction et de circulation. Ainsi, finies les longues poses de modèles ou les représentations allégoriques, ils composent leurs toiles à partir d’images récupérées dans les médias. Les sujets qu’ils développent généralement en séries sont liés à notre vie contemporaine et aux images qu’elle véhicule dans les journaux et sur Internet : voitures qui brûlent, scènes pornographiques, peintures traitées en 3D, etc.

Parallèlement à ces séries figuratives, les artistes poursuivent une série abstraite de ce qu’ils appellent des smears : ils conservent et reproduisent en impression numérique leurs feuilles de nettoyage, les feuilles de papier sur lesquelles ils testent et purgent leurs aérographes.

Pour leur exposition à 40mcube, Ida Tursic et Wilfried Mille font la part belle à ces représentations issues du hasard, qui exploitent les résidus liés à la fabrication de leurs toiles. Reproduites au format de 200 × 250 cm, elles sont hissées au rang de peinture et nivelées à leurs autres séries, rappelées ici par une seule toile figurative : le portrait d’une jeune fille alanguie, torse nu, derrière laquelle on devine le « The End » des films hollywoodiens.

Ida Tursic et Wilfried Mille sont représentés par la galerie Almine Rech (Paris – Bruxelles) et par la galerie Pietro Sparta (Chagny).

Télécharger le dossier de presse



Ida Tursic and Wilfried Mille paint using elements of their generation. They create a continuity between the grander themes of painting : the nude, the portrait or historical scenes, as they pertain to contemporary imagery, its reproduction and its diffusion. In so doing they eliminate the use of models or allegorical representations, choosing instead to fill their canvases based on images retrieved from different forms of media. The topics they develop generally as a series relate to our contemporary life and images conveyed to us through newspapers and the internet : burning cars, scenes of pornography, 3D paintings, etc. all feature prominently in their works.

Parallel to their figurative series, the artists pursue an abstract series they call smears : while working, the arists use sheets of scrap paper to test and purge their airbrushes. These sheets are then digitally rendered and reproduced through ink printing to create smears.

For their exhibition at 40mcube, Ida Tursic and Wilfried Mille have chosen to focus their chance representations, recycling the residuum material used in the manufacture of their paintings. Reproduced in the 200×250 cm format, they are hoisted to the rank of painting and equal the figurative series, shown to us in one unique painting : the portait of a young girl, a blazé expression on her face, her torso naked. Behind her one can see the words ‘The End’ typical of Hollywood movies.

Ida Tursic and Wilfried Mille are represented by the Almine-Rech gallery (Paris- Brussels) and by the Pietro Sparta gallery (Chagny).