Julien Berthier – Artpress, décembre 2010