Extra – Patrice Gaillard & Claude

Du 26 mars au 29 mai 2004.




Patrice Gaillard & Claude réalisent de sculptures hybrides qui s’emparent de multiples icônes contemporaines : baskets, clips vidéo, hit FM, lunettes de soleil… Ils s’intéressent également au monde de l’entreprise et à ses codes et élaborent, seuls ou en collaboration avec d’autres artistes, des services tels que des formations en entreprise. Ils investissent ainsi aussi bien le domaine de la mode, de la musique électronique, du design ou de l’art contemporain que le milieu de l’entreprise. Ils créent un va-et-vient entre différentes cultures et font circuler des éléments formels qui persistent quels que soient leurs lieux et milieux de présentation.

À 40mcube, Patrice Gaillard & Claude exploitent l’esthétique graphique et sonore des médias télévisuels et radiophoniques en même temps que les archétypes de l’exposition multimédia. Une installation comprenant notamment des objets existants (une chaîne hi-fi) que les artistes modifient. Ils en amplifient le design et la puissance sonore par un jeu de disproportion entre les éléments qui la composent. Si cette chaîne hi-fi devient sculpture, elle conserve néanmoins sa fonction première et diffuse le son d’une radio. Le rythme de la musique conditionne celui d’une vidéo projeté, mise en perspective d’habillages graphiques d’émissions de télévision.

Ainsi le son détermine la partie physique et visuelle de cette installation qui fonctionne en cascade : chaque élément dépend du précédent.  L’œuvre joue sur un rapport étroit entre forme et fonction, entre concret et abstrait. D’un côté elle assimile son propre mode de diffusion – la chaine hi-fi – tout en procédant simultanément à une dématérialisation des médias par le biais de la vidéo. Les habillages télévisuels, extraits de leur contexte, sont autonomisés et utilisés comme motifs graphiques largement esthétisés.

Exposition du 26 mars au 29 mai 2004.
Production 40mcube.



Patrice Gaillard & Claude create hybrid sculptures that seize on contemporary iconography, like sneakers, video clips, hit FM, and sunglasses. They also take an interest in companies and their codes of conduct, collaborating on the likes of company training programs, either alone or with other artists. In this way they are able to involve themselves not only in fashion, electronica, design and contemporary art but also in a company context. Their comings and goings between these different cultures help circulate forms that transcend place and presentation.

At 40mcube, Patrice Gaillard & Claude expand on graphic and sound aesthetics from televised media and radiophonics at the same time as they exhibit archtypal multimedia. This installation is comprised of existing objects (parts of a stereo) that the artists modify and play with, amplifying the design and sound capacity. While the stereo becomes a sculpture, it still retains its primary function as a radio. The rhythm of the music goes along with a video projected behind the stereo.

In this way the sound determines the physical and visual part of this installation with each component dependant on the previous one. This works plays off of a direct relationship between form and purpose, the concrete and the abstract. On the one hand it serves as its own way of broadcasting –the stereo– while on the other it serves as a retreat from the materialisation of media by using the video. The televisual style, taken out of context, is given autonomy and is used to portray graphic patterns whose purpose is largely aesthetic.