Emmanuelle Lainé – Zérodeux, automne 2010