Chantier public

edition_chantier_public

Lara Almarcegui, Matthieu Appriou, Yves Gendreau, Patrice Goasduff, Stalker. Ateliermobile, Simona Denicolai & Ivo Provoost, Daniel Dewar & Grégory Gicquel, Le Gentil Garçon, Nicolas Milhé, Benoît-Marie Moriceau, Bénédicte Olivier.

L’esthétique du chantier revient de manière récurrente dans le travail des artistes, comme une fascination pour sa machinerie, une possibilité d’intervention à l’échelle d’un espace, d’un bâtiment, voire d’une ville.

En concevant l’exposition Chantier public en 2003, rien ne laissait présager qu’elle pourrait donner lieu à une autre exposition. À l’issue de cette première édition notre esprit était toujours encombré de pelleteuses, de palissades de chantier, de banderoles rayées noir et orange… En voyant ou en pensant au travail d’un certain nombre d’artistes, nous les imaginions comme ayant fait partie de Chantier public. En 2005, nous avons donc pensé Chantier public #2 comme une autre orientation possible, une autre interprétation d’un même titre, un autre scénario.

L’édition Chantier public propose plusieurs lectures : elle rend compte de l’ensemble du projet Chantier public, des deux expositions, du travail des artistes invités, et plus particulièrement des œuvres qui y ont été produites et présentées.

The aesthetics of the site keep turning up in a recurring way in the artists’ work, like a fascination for its machinery, a possibility of an intervention on the scale of a building or a town.

When coming up with the exhibit Chantier public in 2003, no one could foresee that it would lead to another exhibit. At the end of this first edition, our minds were still overrun by the images of shovels, construction site fences, large streamers striped with black and yellow… By seeing or picturing the work of a certain number of artists, our immediate reaction was to imagine them as a part of Chantier public #2, oriented onto a different path, with another scenario or interpretation.

The edition of Chantier public offers several readings: it takes into consideration the entirety of the project Chantier public, its two exhibitions, the work of the invited artists, and more specifically the works produced and presented.

Sommaire

– Compte-rendu de Chantier, Anne Langlois.
– Lara Almarcegui. Raconter un lieu, raconter, la ville…, Eva González-Sancho.
– Matthieu Appriou. Cross-over entre un château et un pavillon, Christophe Le Gac.
– Yves Gendreau. Si du processus nous supprimons l’idée d’une fin…, Stephen Wright.
– Patrice Goasduff. Motifs spatiaux, César D’Arnhel.
Stalker / Microtransformations urbaine / Chantier public / 40mcube / Rennes 2003, David Perreau.
Compte-rendu de Chantier #2, Anne Langlois.
Ateliermobile Ivan Clouteau.
– Simona Denicolai & Ivo Provoost. Comment faire tenir une forme colorée dans l’espace ?, Bram van Damme.
– Daniel Dewar & Grégory Gicquel. Lili Reynaud Dewar.
– Le Gentil Garçon. Mais pourquoi est-il si gentil ?!, Anne-Laure Even.
Nicolas Milhé, du bon usage du contre-emploi, Paul Ardenne.
– Benoît-Marie Moriceau. Space in progress, Yoann Gourmel.
– Bénédicte Olivier. La construction par soustraction, Richard Guilbert.

Graphisme : Sofa desgin, Fanny Charrier avec la collaboration de Richard Louvet

68 pages
Couleurs
21,5 x 15,5 cm
Cahiers cousus-collés
Couverture cartonnée

Prix : 15 €

58 pages
colors
Stitch bound notebooks
Cardboard cover

Price:
15 euros

Coédition

40mcube éditions
Archibooks