Chantier public #1

Du 16 avril au 31 mai 2003.
Lara Almarcegui, Matthieu Appriou, Yves Gendreau, Patrice Goasduff, Stalker.


Chantier public est une exposition collective qui joue sur la notion de chantier au sens strict et au sens figuré du terme. Les artistes invités abordent dans leur travail des questions d’architecture et plus largement de construction. Leur œuvre est sans cesse en évolution, en action et se développe sur la durée. Leur passage à Rennes constitue une étape supplémentaire des chantiers qu’ils ont déjà engagés en d’autres occasions.

Ces œuvres et actions apparaissent dans des lieux dédiés à l’architecture, dans des lieux d’exposition et dans l’espace public. Un projet à l’échelle d’un territoire qui soulève des préoccupations communes à toutes les villes, celles des chantiers, de l’habitat, de l’architecture et de la circulation… Des œuvres qui font des constats, émettent des critiques et/ou agissent directement sur le terrain urbain.

Lara Almarcegui, Les démolitions de Rennes.
L’artiste nous convie à assister aux démolitions qui se déroulent à Rennes entre avril et juin 2003. Les dates et lieux de ces démolitions sont communiqués sur le site www.40mcube.org.

Matthieu Appriou, Châto Immo.
Pastichant les codes actuels des maisons individuelles standardisées (esthétique, dimensions, matériaux…), Matthieu Appriou propose de démocratiser l’accession à la propriété d’un château « traditionnel », et cela pour un coût équivalent.

40mcube
34, rue de l’Alma
35000 Rennes

Patrice Goasduff, 31, boulevard Magenta.
Patrice Goasduff a photographié depuis son balcon la construction d’un bâtiment, du lancement du chantier jusqu’à son aboutissement.

Centre d’information sur l’urbanisme
14, rue Le Bastard
35000 Rennes

Yves Gendreau, Chantiers diverses cité #368, ordre et chaos.
L’artiste québécois Yves Gendreau présente une structure/sculpture qui emprunte, avec excès, les matériaux, les codes et l’esthétique du chantier de construction. Installée sur un terrain vague, l’œuvre en processus semble dépourvue d’objectif, tel un chantier en quête d’identité.

27-29, rue de l’Alma
35000 Rennes.


Chantier public is a group exhibit that plays off the notion of a worksite in both the literal and figurative senses of the term. The invited artists address questions brought up by architecture and construction. Their work is constantly evolving in movement, size and duration. Their time in Rennes is another progression from the sites that they have already created.

These works appear in locations dedicated to architecture, both in exhibit spaces and public places. This is a project established on a monumental scale, raising the same concerns that every town has about construction sites, habitat, architecture and traffic. Its findings critique or act directly upon the urban environment.

Lara Almarcegui, Rennes’ Demolitions
The artist invites us to watch the demolitions going on in Rennes between April and June 2003. Their dates and times are online at 40mcube.org .

Matthieu Appriou, Châto Immo
In a pastiche showcasing the current standard pricing for housing (based on aesthetics dimensions and materials), Matthieu Appriou tries to bring the acquisition of a “traditional” château to the general public at accessible prices.

Patrice Goasduff, 31, boulevard Magenta
Patrice Goasduff photographed the construction of a building, from the beginning of the site to the end of construction, all from the window of his balcony.

Yves Gendreau, Diverse city sites #368, order and chaos
The Québecois artist Yves Gendreau presents us with a structure/sculpture that excessively borrows material, building codes and aesthetics from a construction site. Installed on a wasteland, the work seems devoid of purpose, just like a construction site in search of its identity.