Benoît-Marie Moriceau – Cimaise, avril-mai 2008